LES OREILLES DE SIGISMOND

 

d'après Patrice Favaro

 

Création Théâtre Jeune Public 2017

visuel : Marion Janin

Petit roman pour la jeunesse de Patrice Favaro, Les Oreilles de Sigismond met en scène un garçon affublé d’oreilles immenses. Sources de moqueries de la part des enfants de son âge, elles lui permettent d’entendre tout ce qui se dit autour de lui, de près, de loin, crié ou chuchoté, mais aussi de percevoir le chant du monde : la neige qui tombe, un vol de papillon ou la danse des planètes. Son oreille fonctionne parfois comme un microscope qui saisit l'infiniment petit et d'autres fois comme un tambour qui fait résonner les vibrations de ses émotions.

Il y a dans cette proposition une forme de défi : comment faire entendre ces sons que seul Sigismond peut percevoir? Comment faire entrer le public dans l'univers sonore de ce petit garçon différent? Pour répondre à ces questions, nous avons proposé à Pierre-Marie Trilloux, compositeur électro-acoustique d’être sur scène le partenaire de la comédienne Laurence Cazaux. En écoutant comme Sigismond, chacun devient Sigismond.

 

Mise en scène                         

Patrick Gay-Bellile

Comédienne

Laurence Cazaux

Musicien sur scène, composition

Pierre-Marie Trilloux

Scénographie

Yolande Barakrok

Création Lumières

Jean-Louis Portail

Costumes

Céline Deloche

Chargée de production

Clotilde Rouchouse

 

Les oreilles de Sigismond 2.jpg
Les oreilles de Sigismond.jpg

Durée : 45 minutes.

Public concerné : Enfants de 5 à 11 ans, ou public familial.             

Jauge : de 80 à 100 suivant la configuration de la salle.

Spectacle autonome en lumières et son.          

Espace scénique : 6 m (L) x 4 m (P) x 3 m (H)